En marche vers l’événementiel 3.0 ?

Les agences événementielles et autres acteurs de l’événement B2B ont subi de plein fouet cette crise pandémique et ont dû s’adapter pour mieux se réinventer. Plutôt que de nous apitoyer sur notre sort, nous avons souhaité nous concentrer sur le positif. La crise que nous traversons a vu émerger de nouvelles pratiques dans le monde de l’événementiel professionnel qui, pour la plupart, perdureront dans ce que nous pourrons appeler le « nouveau monde » ; le monde post-covid.

En mars dernier, la nouvelle tombe, au-delà de l’annonce du confinement, c’est tout notre secteur qui est mis à l’arrêt : fermeture des restaurants, bars, hôtels, lieux de culture, lieux événementiels et j’en passe. Les quelques mois qui suivirent furent incertains mais plus que nécessaires pour réfléchir à une remise en question. C’est alors que de nouveaux modes de travail apparaissent, plus flexibles, une véritable prise de conscience RSE se généralise et de nouvelles solutions événementielles, pour la plupart tournées vers le digital, commencent à émerger.

La tendance de l’événementiel digital et l’apparition du phygital

Suite à la fermeture des établissements jugés « non essentiels » et donc à l’interdiction des événements physiques, les réunions en Zoom, Teams ou encore Skype, ont pris le pas sur les séminaires présentiels. Les conventions annuelles et autres salons professionnels ont tout bonnement été remplacés par des mondes virtuels, plus vrais que nature.

Cette mutation vers l’événementiel digital n’a pas été que délétère puisqu’elle a permis une accélération fulgurante du processus d’innovations numériques toujours plus poussé et époustouflant !

Parmi les nouveautés marquantes, nous pourrons évoquer l’explosion de l’univers immersif. Quoi de mieux pour annoncer des vœux de bonne année à tous ses collaborateurs représentés par un avatar personnalisé ou encore pour faire des visites virtuelles de lieux pour de prochains événements physiques ? Le monde 3D est un peu notre lot de consolation face à la nostalgie des événements professionnels présentiels, tant ils sont bien pensés et de plus en plus évolués.  

Autre phénomène qui a explosé ces derniers mois et a fait son apparition dans le paysage de l’événement professionnel : le phygital.

Ce concept renvoie à un événement qui est hybride, mêlant à la fois le présentiel et le digital. De nombreuses entreprises, par exemple, se lancent dans le tournage de live diffusé en direct en streaming, dans de véritables studios TV et y invitent des personnalités incontournables de leur entreprise en tant qu’intervenants ou encore des collaborateurs pour qu’ils puissent y assister en direct depuis les coulisses du studio. Un bon moyen de faire passer des messages forts à travers des procédés originaux et mémorables.

Une nouvelle typologie d’événements professionnels s’est imposée

Une autre leçon que nous pourrons allègrement tirer de cette période de confinement et post-confinement, est que le lien social est primordial, d’autant plus au sein des événements corporate. La tendance des événements en plus petit comité a donc commencé à se généraliser, favorisant des événements plus conviviaux et des échanges plus qualitatifs et personnalisés. 

Par ailleurs, les entreprises qui se risquent à organiser de vrais événements corporate en période de crise souhaitent que ces derniers restent dans les mémoires. Elles vont donc se tourner vers des événements plus inédits.

Enfin, il est évident que l’événementiel B2B restera marqué par cette pandémie sur le plan de la gestion plus opérationnelle. De nombreuses habitudes concernant l’aspect sécuritaire et sanitaire risquent de s’imposer dans le temps : le port du masque obligatoire lors de grandes manifestations événementielles, la distanciation sociale imposée lors de réunions d’entreprise ou autres séminaires, la préférence des lunch box aux buffets, la présence de gel hydroalcoolique obligatoire, etc.

La RSE au cœur des préoccupations

Vous n’avez sûrement pas pu y échapper, ces derniers mois, une vague verte s’est abattue sur le secteur de l’événementiel corporate ! La pandémie étant directement liée à nos habitudes de consommation, beaucoup d’agences ont profité de cette opportunité pour passer au crible leurs habitudes de travail et commencer à les changer.

Dans un secteur qui est, par essence, peu écoresponsable ce tournant ne peut être que positif.  Surtout qu’en matière de RSE au sein de l’événementiel, il y a de quoi faire ! Acheter plus responsables, réduire les déchets grâce à une meilleure maitrise des quantités, faire appel à des prestataires plus responsables, organiser des événements plus locaux, optimiser son utilisation de l’eau et de l’énergie, et tout cela sans grand effort…

Cette tendance grandissante du green dans l’événementiel B2B ne peut servir que d’exemple aux autres secteurs et acteurs de toute la branche !

Bien que douloureux voire fatal pour certains, ce passage à l’événementiel 3.0 qui allie plus de digital, un focus sur le contact humain et plus d’écoresponsabilité ne pourra être que bénéfique pour notre secteur et ceux qui y contribuent, de près ou de loin.  

Pour plus d’information, rendez-vous sur notre site internet !

Camille Wambst – Responsable Clientèle chez deal4event

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s